2013-10-17

Some reflections on the flint tool production at Banholt, Limburg / Quelques réflections sur la production d'outils en silex a Banholt, Limbourg

The "Banholtergrubbe"near Banholt ( see also a previous article at this blog, prehistoric activity near Banholt, )  is a well known archaeological monument in Limburg, located west of the village of Banholt.  Its geography is special as here we find an exposed, dissolving bedrock at   the highest  parts of the slopes. This, in combination with a Saalian erosion event, makes the flint was already visible at the surface during prehistoric times.
 The oldest artifacts, made in Banholt flint  known from the region are of a Palaeolithic date, ca 35.000 BP ( Hutschemakers, Archeologie in Limburg 1977). These artifacts are solitary finds and we do not speak about exploitation.
The use of the flint mines ( by surface dwelling activities) are known from the early Mesolithic, and late Mesolithic period.
The real large scale exploitation by surface mining took place during the early Neolithic ca 5300 BC.

At a field  with code Z-2 south of the 'appointed' flint  mine tool Neolithic production activity still is visible in the field.( see image and text  below).

Le lieu dit "Banholtergrubbe" est un monument archéologique bien connu dans le Limbourg, située à l'ouest du village de Banholt. Sa géographie est spécial comme  nous trouvons, ici  une surface avec du silex  exposée aux parties les plus élevées sur les pistesdes résidus de couches calcaires décalcifiées ou démantelées par l'érosion.( alluvions).
 Ceci, en combinaison avec un phénomène d'érosion Saalien, rend le silex était déjà visible à la surface au cours de la préhistoire.
  Les plus anciens objets, fabriqués en silex de Banholt ,  connus de la région, sont d'une date paléolithique, ca 35.000 BP (p.e. trouvailles de Mr.Hutschemakers, décrits  dans 'archéologie dans le Limbourg,' 1977). Ces artefacts sont des trouvailles  solitaires et nous ne parlent pas de l'exploitation.
L'utilisation des mines de silex (par les activités d'extraction de surface) sont connus depuis le début du Mésolithique, et le mésolithique final / mésolithique tardif
La véritable exploitation à grande échelle par l'exploitation minière de surface a eu lieu au début du néolithique ca 5300 BC, par la culture Rubanée.

A un champ avec le code "Z-2 ", au sud de la  mine  de silex néolithique  officielle  la zone de production d' outils  est encore visible sur le terrain, par la correspondance archéologique  (Voir image et le texte ci-dessous).

The Banholt Neolithic flint mine zone and field Z-2 in the blue square. At this field  we distinguish the former raw material extraction of the flint  with large flint chunks at A; B is the real tool production zone where flint cores were found and debitage waste ( both laminar and flaked) and C is a zone where truncated blades were found, together with microliths and micro blades, suggesting a possible pre Neolithic period. S =assumed prehistoric sources
Le zone  silex minière Néolithique Banholt et  le terrain "Z-2 " marqué dans le carré bleu. A ce domaine, nous distinguons l'ancienne extraction des matières premières de de silex avec de gros morceaux de silex (A) ;  B est la zone de production d''outils  réelle,  où des noyaux de silex ont été trouvés et déchets de débitage (à la fois laminaire et éclats) ; C est une zone où les lames tronquées étaient trouvé, avec des microlithes et des micro-lames, suggérant une possible période pré néolithique. S =  sources préhistoriques supposées

A: at this location, at an estimated  surface of only 10 x 10 m. large chunks of flint where visible, and here the large flint pieces were adapted in rough manageable pieces, for further procession at B.
B is a large surface of ca 60  x 60 m, where the floor has been covered with both debitage waste, flint cores in variable sizes and  simple flint  tools. Of course we must consider the fact, this area has been surface prospected over many decades by both local and national artifact seekers, so this view is far from complete. The tools found in this area comprise borers, ( heavy duty) scrapers, cutting tools like natural backed knives and partially retouched bladelets,  burins and hammerstones.
C is a part of the field, where truncated blades were found, and remains of micro -debitage, such as cores and micro -blades, together with very small tools on flakes and debitage waste ( often < 1,5 cm in length). The flint type in this area is more variable, varying from translucent flint to the red colored Banholt flint.
A: à cet endroit, sur une surface estimée de seulement 10 x 10 m. de gros morceaux de silex sont visible, et ici les gros morceaux de silex ont été adaptés en morceaux gérables rugueuses , pour de plus la procession à  zone B.
B est une grande surface d'environ 60 x 60 m, où on trouve  à la fois les déchets de débitage, les noyaux de silex dans des tailles variables et des outils en silex simples. 
Bien sûr, nous devons tenir compte du fait , cette zone a été prospecté de surface pendant de nombreuses décennies par les chercheurs d' artefacts locaux et nationaux , donc cette vue est loin d'être complète. Les outils trouvés dans ce domaine comprennent les foreurs , des  grattoirs, des outils tels que couteaux à  dos naturelles  et lamelles partiellement retouchées , des burins et des percuteurs.
C est une partie du champ , où les lames tronquées ont été trouvés, et des restes de micro- débitage , tels que les noyaux et micro- lames , avec de très petits outils sur éclats et les déchets de débitage (souvent <1,5 cm de longueur ) . Le type de silex dans ce domaine est plus variable , allant de silex translucide en couleur miel jusqu'à le silex de Banholt de couleur rouge.

Conclusion/ discussion 
The location Z-2 near the Banholt flint mine is reflecting activities at a  fourth  flint atelier near the official  'appointed 'flint mine; which is where the information panel is located. This given location must have been the centroid of the mining activities, but must also have been one of the surface mines that has been extracted.
At the field it was easy to distinguish the different activity zones, unless the fact erosion took place, so part of the artifacts would definitely have moved downhill.
The evidence for possible pre-Neolithic activities was found at the highest part of the field, where the most decisive reason for prehistoric presence was given by the fact we are at a location east of a former well. The shape of this well  and its former bed is still visible at the slope.
The found artifacts at this particular field in zone B differ with respect to the other established ateliers.
The atelier east of the mine provided  thin blades, such as are known from the Michelsberg Culture.
The atelier north of the mine was mainly used for the production of small blades, many small blades were found here in the past.
The atelier west of the mine has been used for the production of more large blades and at this location not only many small tools were found, but the number of retouched artifacts makes it believe this was the inhabited zone during the LBK extraction: here so called 'orange slice 'shaped flint  and frite- like artifacts were found, indicative for the LBK; the more varied tool spectrum  is suggesting tool production in the Late -LBK period, about 5200 BC.
The finds of several tool production activity locations is suggesting the Banholt flint mine area was much bigger and concentrated around the flint mine and in the vicinity of the Bergerweg/ Thelen Haagweg north of Banholt. Several other small production sites were established ( by roughly adapted flint chunks and some debitage waste). A possible Neolithic settlement of the Michelsberg Culture could be located northwest of Banholt, in the vicinity of the Trichterweg, where a number of tools were detected, without any traces of flint tool production.

Conclusion / discussion
L'emplacement de Z-2,  près de la mine silex de Banholt  reflète les  activités préhistoriques à un quatrième atelier de silex  qui est l'endroit où se trouve le panneau d'information . L'endroit officiellement reconnu comme 'mine de silex de Banholt"  doit être le centre de gravité des activités minières , mais doit également avoir été l'une des plusieurs mines de surface qui ont été extraites .
Sur le terrain , il était facile de distinguer les différentes zones d'activité, à moins que le fait érosion a eu lieu , si une partie des artefacts aurait certainement déplacé en descente.
La preuve pour d'éventuelles activités  pré- néolithiques a été trouvé à la partie la plus haute du terrain, où la raison la plus déterminante pour la présence préhistorique a été donnée par le fait que nous sommes à un endroit  d'une ancienne sources . La forme de la source, qui reste sec dans les temps présents,  est encore bien  visible à la pente.
Les artefacts trouvés dans ce domaine particulier de la zone B sont diffèrent par rapport à l' autre ateliers autour de la mine officielle.
L' atelier localisé à l'est de la mine donne des  lames minces, tels qu'ils sont connues de la Culture Michelsberg .
L' atelier au nord de la mine a été principalement utilisé pour la production de petites lames , de nombreuses petites lames ont été trouvés ici dans le passé. Cet atelier, le plus proche de la mine officielle, a été servi pour les membres de la culture Rubanée.
L' atelier ouest de la mine a été utilisé pour la production de grandes lames ainsi qu' un grand nombre d'artefacts retouchées rend crois que c'était la zone habitée pendant l'extraction Rubanée : ici ce qu'on appelle objets de silex en forme de « tranche d'orange » et des « frites »  ont été trouvés, indicatif de la culture Rubanée , le spectre d' outil plus variée suggère aussi la production de l'outil dans la période Rubanée tardive, environ 5200 av. J.-C.
Les découvertes de plusieurs lieux d'activités de production d' outil est suggérant la région de la mine Banholt silex était beaucoup plus grand et concentré autour de la mine de silex et dans le voisinage de la Bergerweg / Thelen Haagweg nord de Banholt . Plusieurs autres petits sites de production ont été établies ( par des morceaux de silex plus ou moins adaptés avec le débris de silex ). Un site néolithique possible de la Culture Michelsberg pourrait être situé au nord-ouest de Banholt , à proximité de la Trichterweg , où un certain nombre d'outils ont été détectés , sans aucune trace de la production d'outils de silex. Ici des hachettes polies ont été trouvés, ainsi qu'un grand nombre d 'éclats retouchés et des outils sur éclat.

Internet and references  Web et références
see other articles on the subject:  voir l'autre article sur ce blog
prehistoric activity near Banholt

IMAGE / IMAGE

Small sized cores from Z-2
Des petits nucléus de Z-2
                                                                  










No comments:

Post a Comment