2013-01-17

Fragmented pebbles:a temper in the Late Bronze age?

 -texte en Francais voir dessous.
At several fields in the region we might find metamorphic quartzite and sandstone pebbles, originating from Maas  river depositions,  that have been fragmented.
Fragmentation is obviously not caused by damage of the plow, as this is too regular and the pebble has been 'stripped off' by a ( most of the time regular) platform, whereby the platform could be formed by the natural shape of the pebble ( a pebble's flattened side).
In 2004, at Rijckholt- Maarlanderweg near the Dutch village of St. Geertruid,  several of such fragmented pebbles were found in a Mesolithic (?) - Neolithic contex ( among  many flint tools) , and the purpose of such 'stripped' stones was unclear.
 In a quick look, it seems as if the pebbles were used to practice percussion techniques, as the pebbles were nicely roundabout 'flaked' off, which leaves rather regular cores, mostly in cube shape, or they looked like regular multi faced planes cores.

 Regular, most cubic shaped quartzite pebble cores from the Belgian Kempen. Such blocks could be heated to get the special debiatge  pattern. (Click to enlarge)

Similar finds of regular debited pebbles  from a field in the Belgian Kempen region., in combination with   finds of  Late Bronze age /  early -Iron age sherds,ptrovided the assumption  these debited pebbles could have been used as a temper in the production of the pottery.
The use of quartzite as a temper during the production of pottery is known from the Late Bronze Age in Oxfordshire England (Haanen & Hogenstijn, 2001; Allen, 2006).
Before this period,  especially broken flint pieces were common in the pottery, found at Neolithic sites ( e.g. Creemers, Vermeersch, 1989).

Examples of the quartzite cores.

Looking a bit like a 'pebble tool' but the blows are placed  at 90 degrees and  this does not give any conchoidal fractures.

 Typical fractures of the core: sometimes they  are notched. This indicates a possible  indirect percussion technique

 The core looks like  a 'dottle', as it is used almost entirely.

It is clear that there is a preference for the brown-colored quartzite and sandstone pebbles, maybe because it's  fine grained structure.Maybe they were used as a temper for the pottery of the Late Bronze Age, as also quartz cores were found, with much more irregular forms, in combination with sherds with a possible Late Bronze Age date.

Sherds foudn at the surface, possible from the Late Bronze Age- early Iron age, that might be related to the finds of small quartzite blocks at the same locations of the fields.

Conclusion
Cube shaped and possible  'flaked' pebble cores were found at a location at St. Geertruid in The Netherlands and at three different locations in the Belgian Kempen area ( Dilsen-Stokkem, Opoeteren, Dilsen-Op de Berg). Though a natural damage may not be entirly excluded, it is most likely these cores are the result of human activities.  The cores do not show a debitage technique to obtain flakes, but rather to get smaller pieces, maybe to be crushed into smaller pieces.
The objective  for the use of these pebbles as a raw material could have been the temper for the pottery, but other things were possible, like the use for polishing or grinding . As Mesolithic flint tools (microliths) appear in all three fields, a Mesolithic use of such pebbles cannot be ruled out either.


texte intégral en Francais

 Galets  fragmentés: un dégraissement pour la poterie de l'Age de Bronze final?  
À plusieurs champs dans la région nous pourrions trouver de quartzite et de galets de grès metamorphiques, provenant de dépôts pléistocènes de la Meuse , qui ont été fragmentées . La fragmentation n'est évidemment pas causée par une lésion de la charrue, car cela est trop régulier et le caillou a été «enlevé» par une plate-forme (la plupart du temps réglementaire), par lequel la plate-forme pourrait aussi  être formé par la forme naturelle du galet (par le côté aplati d' un galet). En 2004, à Rijckholt-Maarlanderweg,  près du village hollandais de Saint-Geertruid, plusieurs de ces galets fragmentés ont été trouvés dans un contex Mésolithique (?) - Néolithique  (parmi de nombreux outils en silex), et le but de ces  pierres "aménagés " n'était pas clair .
Au premier coup d'œil, il semble que les cailloux ont été utilisés pour pratiquer des techniques de percussion, comme les cailloux étaient bien débité  partout ce qui laisse des nucléus assez réguliers, le plus souvent en forme de cube.

 Découvertes similaires de galets débités si réguliers viennent d'un champ dans la région de la Campine belge. En combinaison avec des trouvailles de tessons de  l'âge du Bronze final /  âge de  fer, fond  l'hypothèse,  que ces nucléus  'aménagés'  aurait pu être utilisé comme un dégraissant  dans la production de la poterie . L'utilisation de quartzite comme dégraissant lors de la production de la poterie est connue de l'Âge du Bronze final dans l'Oxfordshire en Angleterre (Haanen & Hogenstijn, 2001; Allen, 2006). Avant cette période, des morceaux de silex brisés en particulier étaient courantes dans la poterie, trouvé sur des sites néolithiques (par exemple Creemers, Vermeersch, 1989).
Il est clair qu'il ya une préférence pour le quartzite de couleur brune et de galets de grès, peut-être parce que c'est bien la structure à grains fins. Peut-être qu'ils ont été utilisés comme le degraissant  pour la poterie de l'âge du Bronze final, comme aussi des nucléus de quartz ont été trouvés au même endroit, avec beaucoup plus de formes irrégulières, en combinaison avec des tessons avec une date possible de l'Age du Bronze.

Conclusion Des nucléus cubiques de galets ont été trouvés à un endroit à Saint Geertruid aux Pays-Bas et à trois endroits différents dans la région de la Campine belge (Dilsen-Stokkem, Opoeteren, Dilsen-Op-de-Berg).  
Même si un dommage naturel ne peut pas être exclue totale, il est plus probable que ces nucléus sont  le résultat des activités humaines. Les nucléus  ne montrent pas une technique de débitage pour obtenir des éclats, mais plutôt d'obtenir de plus petits morceaux, peut-être d'être broyé en petits morceaux. L'objectif de l'utilisation de ces galets comme matière première aurait pu être le dégraissement de la poterie, mais d'autres choses sont possibles, comme l'utilisation pour le polissage ou le meulage. Comme mésolithiques outils en silex (microlithes) apparaissent dans les trois domaines, une utilisation mésolithique pour ces galets ne peut pas être exclue non plus.

References

Allen T.  ( 2006) Oxfordshire Later Bronze Age and IronAge Historic Environment Resource Assessment PDF
Creemers G. & Vermeersch P.M., (1989) Meeuwen-Donderslagheide: A Middle Neolithic Site on the Limburg Kempen Plateau (Belgium), Helinium 29
Haanen, P.L.P. & Hogestijn,  J.W.H. ( 2001) De mesolithische envroeg-neolithische vindplaats Hoge Vaart-A27 (Flevoland) Deel 17 Aardewerk:morfologische en technologische aspecten PDF Amersfoort ROB



 

No comments:

Post a Comment