2012-12-17

Devonian Taunus Quartzite or The Sierck Quartzite


[texte en français:  en italique]

In Northern France, bifaces out of quartzite are common finds. Some of them have been made of the Taunus-quartzite, named after a mountain-ridge in Germany,  also known as "Quartzite de Sierck" an article by J. Y. Ringenbach, Hayange, France.

The  Moselle challenge : the ultra-metamorphosed quartzite of Sierck les Bains
Sierck les Bains is a town in the north of Lorraine, located on the right bank of the Moselle, close to both Luxembourg and Germany and  Belgium

The last of the Hunsrück quartzites appear below the  magnifying domes of the Triassic limestone region of Montenach, a small town nearby. The Sierck region is known for its many Neolithic sites of the Danubian tradition, but has been occupied  since the Lower Paleolithic . Together with pebbles of quartzite and quartz which could be found in abundance on  the former Moselle riverterraces , the Devonian Taunus quartzite, or  "quartzite of Sierck", wasused during the early and later phases  of the Palaeolithic. It is a hard quartzite has been cemented while it was melted in the mass by re- metamorphosis. Many careers started to mine these outcrops, and it is now difficult to find places where our ancestors were able to supply them, but in the Montenach stream which flows into the Moselle Sierck les Bains, the quartzite beds are clearly visible and could have provided prehistoric people  with the material they needed to make bifaces and  a variety of tools. The   Sierck quartzite seems to have been  used more during the Upper Palaeolithic and Mesolithic periods,   except in the use of hammerstones. Moreover, we find these hammerstones also from  the Neolithic to the Bronze Age period. Many bands with very pronounced polishing traces  may indicate a particular use intended for the metal ages and the  Neolithic. The quartzite has been used during the Neolithic  in one form,: carved axes,  preforms of adzes,  often only with a very small part of the edge that has been   polished.

The sites I prospected are located on the left bank of the Moselle, there should be one or several fords where we could cross without too much trouble.Further away from the sources to the west, lithic witnesses  of  the  Sierck quartzite are scarce.Distribution:Bifaces:Altwies: 1Boler common Breistroff Great: 2Great Breistroff: 2Gandren, the common Beyren Sierck: 1Himeling: 1Kanfen: 1Soeetrich: 1Zoufftgen: 1
Big flakes or retouched flakes:Boler: 4Breistroff: 1Mixture: 1Zoufftgen: 2The number of pieces counted in the list above is not important, as it is only a small part of the prospected area. Many pieces are collected by my predecessors which did not appear in the list, nor those of other prospectors today that are not related to "Lorraine Prehistory".The attention has always been paid to the most spectacular tools made of this materiel, so this also distorts the data.
For my part it is to reanalyze the many tools and flakes due to the  Lower and Middle Paleolithic, to separate objects made of the Sierck quartzite, from  river pebbles, debited from those made  on plates.In all cases, the prehistoric past of Lorraine can not be considered without this local raw material.

Compte rendu de prospection pour l’année 2012 
Par Jean-Yves RINGENBACH prospecteur bénévole en Moselle nord-ouest et Meurthe et Moselle nord
Le quartzite dévonien du Taunus dit quartzite de Sierck,
Le défit mosellan : le quartzite ultra-métamorphisé de Sierck les Bains
Sierck les Bains est une commune du nord de la Lorraine, située sur la rive droite de la Moselle, proche à la fois du Luxembourg et de l’Allemagne mais aussi de la Belgique


Les derniers quartzites de l’Hunsrück apparaissent en loupes sous les dômes calcaires triassiques de la région de Montenach, petite commune voisine. La région de Sierck est connue pour ses nombreux sites du néolithique ancien, de tradition danubienne, mais a été fréquentée dès le paléolithique inférieur. Parallèlement aux galets de quartzite et de quartz garnissant en abondance les terrasses de la Moselle, le quartzite dévonien du Taunus, dit de Sierck, a été débité aux phases anciennes et moyennes du paléolithique.C’est un quartzite dur dont le ciment a été fondu dans la masse par remétamorphisation . De nombreuses carrières ont entamé ces affleurements, et il est difficile aujourd’hui de retrouver les lieux où nos ancêtres ont pu s’approvisionner, mais dans le ruisseau de Montenach qui se jette dans la Moselle à Sierck les Bains, les lits de quartzite sont bien apparents et ont pu fournir aux hommes la matière nécessaire à confectionner bifaces et outils divers.Le quartzite de Sierck ne semble plus utilisé pendant le paléolithique supérieur et les différentes périodes du mésolithique sauf sous la forme de percuteurs. On retrouve d’ailleurs ces percuteurs au néolithique ainsi qu’à l’âge du bronze. De nombreuses plaquettes portant un polissage très prononcé indiquent peut-être un usage particulier destiné aux métaux. Au néolithique le quartzite est utilisé sous une forme, haches taillées, préformes de haches, dont souvent uniquement une très faible partie du tranchant est polie.
Les sites que je prospecte étant situés sur la rive gauche de la Moselle, il devait y avoir un ou plusieurs gués où on pouvait traverser sans trop de problème.
Plus on s’éloigne des sources d’approvisionnement vers l’ouest , plus les témoins lithiques en quartzite de Sierck se raréfient.


Répertoriation :


BIFACES :
Altwies : 1
Boler commune de Breistroff la Grande : 2
Breistroff la Grande : 2
Gandren , commune de Beyren les Sierck : 1
Himeling : 1
Kanfen : 1
Soeetrich : 1
Zoufftgen : 1
Grands éclats bruts ou retouchés :
Boler : 4
Breistroff : 1
Elange : 1
Zoufftgen : 2



Le nombre de pièces dénombrées est peu important, mais il ne s’agit que d’une petite part territoriale. Il va de soi que les pièces ramassées par mes nombreux prédécesseurs ne figurent pas dans la liste, ni celles d’autres prospecteurs actuels n’étant pas rattachés à « Préhistoire lorraine »
L’attention a été toujours portée sur les outils les plus spectaculaires réalisés sur ces plaquettes et cela fausse aussi les données
Pour ma part il s’agit de réanalyser les nombreux outils et éclats attribuables aux paléolithique inférieur et moyen, pour séparer les objets en quartzite de Sierck, débités sur galets fluviatiles de ceux débités sur plaquettes
En tous cas le passé préhistorique de la Lorraine ne peut être envisagé sans cette matière première d’origine locale



ILLUSTRATIONS















 
  
Conclusion:
The purple colored Taunus quartzite has been an alternative for men, b esides of the use of  flint, chert and  all kinds
of.pebbles  The pebbles are not very common  in the northern part of Lorraine, so prehistoric men  were able to get through these plates the tools with the right dimensions, while many tools tend to be rather "microlithic". We also find these tools made of  the Siercj- quartzite  in the neighboring areas of Germany and Luxembourg and certainly also at the east side of the Moselle department.After a limited use during the  Neolithic the Sierck quartzite  participated as a hard rock in the construction of houses, walls and e.g. for the castle of Sierck, so it has been  used until the mid-twentieth century.

The quarry blocks of Montenach  now is a Natural Reserve, which still allows us to have  visual and tactile contact with this ancient rock. Recently, a small piece of   chert from the
Mousterian period  from  the department of Moselle was discovered in the Vosges on the site of Elange in Neufchâteau  reflecting the large-scale exchange of raw materials or finished products or simply human movement. during the prehistory. Maybe one day a prospector from Epinal or the region Neufchâteau discovers a biface, made of the Sierck quartzite, among its collections.

Some meetings
in Lorraine, of prospectors living in the so-called 'Interregional - region' (Luxembourg, Germany, Belgium and the southeast of the Netherlands)  have already identified flint originating from the Maastrichtian or Liege - region , among flint items found in Lorraine, that were attributed  to the Epipaleolithic and Mesolithic.Our ancestors have liked to cross the Lorraine region,  and perhaps even stayed there, it is a pity the little evidence coming from the local stratigraphy does not  help us to better understand ,what we find on the surface....
 

Conclusion :



Le quartzite violacé du Taunus a donc été une alternative pour les hommes, aux silex, chailles et galets de toutes sortes. Les galets n’étant pas très volumineux dans cette partie nord de la Lorraine ils ont pu grâce à ces plaquettes obtenir des outils de bonnes  dimensions alors que beaucoup d’outils sur galets ont une tendance plutôt « microlithique ». Nous retrouvons aussi ces outils en quartzite sierckois chez nos voisins allemands et luxembourgeois et certainement du côté est du département de la Moselle

Après un emploi limité au néolithique, il a participé en temps que roche dure à la construction des maisons, des murets et du château de Sierck, avant de terminer en pavés jusqu’au milieu du XXe siècle

La carrière à pavés de Montenach est devenue aujourd’hui une réserve naturelle, ce qui nous permet encore à l’heure actuelle un contact visuel et tactile de cette roche ancienne et tenace

Dernièrement une petite pointe moustérienne en chaille de Neufchâteau dans le département des Vosges découverte en Moselle sur le site d’Elange témoigne de l’échange à grande échelle de matières premières ou produits finis ou tout simplement des déplacements humains. Peut-être un jour un prospecteur d’Epinal ou de la région de Neufchâteau découvrira-t’il un biface en Sierck parmi ses collectes.

Les rencontres entre prospecteurs lorrains et ceux de ce qu’on appelle la Grande Région ( Luxembourg, partie de l’Allemagne, est de la Belgique et sud-est de la Hollande ) ont déjà permis de repérer parmi les pièces attribuables à l’épipaléolithique et au mésolithique des produits dont le silex d’origine est maastrichien ou liégeois.

Nos ancêtres ont donc aimé traverser la Lorraine et peut-être même y séjourner, dommage que peu de témoignages stratifiés ne viennent nous aider à mieux comprendre ce que l’on découvre en surface



See also the article : The Taunus quartizte of Sierck les Bains (France) at this blog

Internet / References

Le quartzite de Sierck 
Post scriptum blog Quartz de Sierck  ( not quartzite, non quartzite)
Quartzite de Siecrk ( géologie, quartz) by J. C. Pitsch
Affleuerements de de quartzite ( Ville de sierck les Bains)
Sentier des quartzites de Sierck- les- Bains

Cohen, K, De Maas in Zuid-Limburg: bedding en terrassen ( information in Dutch with images / Information néerlandais avec images)






No comments:

Post a Comment