2012-10-28

Stone tool use in the early Iron Age

 Avec texte intégré en Français en italique

Introduction
The diffusion of copper, bronze and iron objects over Europe did not show similar homogeneous patterns for all regions, as it was depending on the spread over Europe by the routes taken by the Indo-Europeans. ( Gimbutas, 1973).
The Bronze age for the Belgian Kempen area is formerly defined by Muller- Karpe (Germany) and Hatt (France), later adjusted by information from absolute dating methods(1), and re- evaluated by De Mulder ( De Muller et al. 2007), but is still open for discussion  A brief overview of the Bronze Age period in Belgium  is given in the article of Rica Annaert, the  landscape for the bronze age and iron age has been described by De Reu et al  (2010). The settlements of the bronze age  and the iron age in Belgium are described (Bourgeois, Cherrette and Bourgeouis 2003).
Finds of some possible early iron age sherds together with flint material at a field in the Belgian Kempen, is suggesting the stone age tool technology in this region has been used far beyond the Neolithic.

Introduction 
La diffusion d'objets de cuivre, de bronze et de fer à travers l'Europe n'a pas montré semblables motifs homogènes pour toutes les régions, comme il a été fonction de la propagation de l'Europe par les routes empruntées par les Indo-Européens. (Gimbutas, 1973). 
L'âge de bronze pour la région de la Campine belge, auparavant définie par Muller-Karpe (Allemagne) et Hatt (France), puis ajustée par des informations provenant méthodes de datation absolue (1), et réévalués par Mr. De Mulder (De Muller et al. 2007 ), mais il est toujours ouvert à la discussionUn bref aperçu de la période de l'âge du bronze en Belgique est donnée dans l'article de Rica Annaert, le paysage de l'âge du bronze et de l'âge du fer a été décrit par De Reu et al (2010). Les sites de l'âge du bronze et de l'âge du fer en Belgique sont décrits (Bourgeois, Cherrette et Bourgeouis 2003). Des trouvailles  possibles de certains tessons du début de l' âge du fer ainsi que du matériel de silex dans un champ dans la Campine belge, suggère la technologie des outils de l'âge de pierre dans cette région a été utilisé bien au-delà du Néolithique.

The use of bronze and bronze finds
In urnfields studied in the western part of Belgium (Velzeke, Blicquy) gravegifts or bronze objects are rather exceptional. The use of bronze in the Belgian Kempen area is known from several finds, e.g. the find of four bronze axes at the Vossenberg at Rotem,  but they seem to be isolated finds (Van Impe & Creemers 1997). The lack of use of bronze in settlements, and the use of stone age tools  was noticed at an excavated  bronze age site at Dilserheide ( De Bie et al. 1991).
In the transitional phase of the Late Bronze Age to the Early Iron Age, like in the surrounding countries,  so called 'celtic fields' were used as an agriculture system in the sandy area.(Creemers et al. 2011; Bourgeois, J - article in Dutch). The agricultural settlements moved through the area.

L'utilisation du bronze et  trouvailles en  bronze
Dans les champs d'urnes  étudiés dans la partie ouest de la Belgique (Velzeke, Blicquy) des dons d'inhumation ou des objets en bronze sont plutôt exceptionnels. L'utilisation du bronze dans la région de Campine belge est connu de découvertes plusieurs, par exemple la découverte de quatre haches de bronze au lieu dit "la Vossenberg" à Rotem, mais ils semblent d' être des découvertes isolées (Van Impe & Creemers 1997). L'absence d'utilisation du bronze dans les sites, et l'utilisation des outils de l'âge de pierre a été remarqué sur un site fouillé à l'âge de bronze nommé  Dilserheide, à l'est du village de Dilsen (Belgique) (De Bie et al., 1991). Dans la phase de transition de l'âge du bronze à l'âge du Fer ancien, comme dans les pays voisins, que l'on appelle "des champs celtiques" ont été utilisés comme un système agricole dans la zone de sable (Creemers et al 2011; Bourgeois, J -article .. en néerlandais). Les colonies agricoles ont "traversés" la région.

Location  K3: finds and circumstances
The  cultivated area of K3 is located at the Kempen plateau. Next to the findspot, a depression is visible, that is still containing water ( visible by the different vegetation). The site is located next to a path, which is possibly the old, iron age road here.
The finds at K3 most probably all belong to a ( same) prehistoric period- no finds from other, more recent periods were noticed.The separate type of finds ( adapted pebbles, flint, [ + sherds ] ) were always found together, in this combination.
The flint debitage waste that has been found at the location, mainly consists of  irregular flakes, by exception with secondary retouch.It also gives the impression of belonging to a first stage flaking to prepare a flint nodule, as the waste often was curved.
At the same places where the flint was exposed, square to rectangular adapted pebbles were found , often in a fragmented pattern, varying in dimension between  very small  ( some cm long) till large ( hand sized) probably used for the fabrication of pottery, or in case of usable sized flakes, as simple tools (2).
A fossilized molar was found , most probably belonging to a pig. Another remarkable find was a stone with melted iron at the surface.
At another location, ca 500 meters to the west, a metal piece was found, together with a core and a blade (of Rijckholt type flint) , probably  Neolithic.(?).
The site K3 is most probably still covered with sand, not really accessible by the plow, as the low numbers of surface finds were found very scattered over the area. It is very well possible the site is still intact. The estimated period for these artifacts is the late bronze age- early iron age.

Le site  K3: découvertes et les circonstances Le champ cultivé de K3  (comm. Opoeteren) est situé sur le plateau de Campine. A côté de la localisation, une dépression est visible, qui encore contient de l'eau (visible par la végétation, qui  est différente). Le site est situé à côté d'un chemin, qui est peut-être l'ancienne route depuis l'âge de fer ici. Les trouvailles à K3 probablement appartiennent tous à une période à partir d'autres découvertes préhistoriques, des périodes plus récentes n'ont  pas été remarquées. Les trouvailles (cailloux, silex, adaptés [+] tessons) ont été toujours dans un ensemble, dans ce combinaison. Les déchets de débitage de silex qui ont été trouvé sur les lieux, se composent principalement d'éclats irréguliers, par exception avec retouche secondaire. Les éclats  donnent  aussi l'impression d'appartenir à une première étape de la decortification pour  préparer un rognon de silex, comme  les déchets ont  été souvent courbé. 
A l'endroit même où le silex a été exposé, des galets adaptés (en forme carré à rectangulaireont été trouvés, souvent dans un modèle fragmenté, variant en dimension entre très faible (quelques cm de long) jusqu'à de grande taille (taille à la main), probablement utilisé pour la fabrication de la poterie, ou utilisables en cas d'éclats de taille moyenne, comme des outils simples (2). Un  molaire fossilisé a été trouvé, la plupart appartenant probablement à un cochon. Une autre trouvaille remarquable était une pierre avec du fer fondu à la surface. À un autre endroit, à 500 mètres environ à l'ouest, une pièce métallique a été trouvé, avec un nucléus et une lame (type silex de Rijckholt  ), probablement du Néolithique. (?). 
Le K3 site est très probablement encore couverts de sable, pas vraiment accessible par la charrue, comme le faible nombre de découvertes de surface ont été trouvés très dispersés sur toute la surface. Il est tout à fait possible que le site est toujours intact. La période estimée de ces artefacts est la fin de l'âge du bronze à l'âge du fer ancien.

Location K2 and at "Onder de Berg": 'ugly looking pebbles'
 At  location K2 besides of many thick walled sherds, flint and typical adapted pebbles, also pumice was found in many small pieces.This was probably used for grinding purposes.At this location, the sherds were only accompanied by stone tools ( flint), but at one used pebble, a drop of bronze was detected. At  the "Onder de Berg" location, many deliberately broken and flaked pebbles were found in the sand of a hill-slope, but the context is unclear.
For the  lack of iron or bronze at a location, we must always count on formerly detector activities, where the 'nice looking metal artifacts' are taken and the hardly visible flint and 'ugly looking' processed pebbles remain at the field, left by the prospector who is searching for real information instead of only the metal of a field.
Of course, not the  absence of metal could be used as an  indicator for the metal  settlement at a location. But the presence of  processed pebbles, in combination with flint,  might be an indicator for possible bronze age- iron age settlement at a location.

Site K2 et le lieu dit: "Onder de Berg»: «laids cailloux »

  A l'emplacement K2 outre les nombreux tessons épaisses parois, du silex et de galets typiques aménagés, de pierre ponce a été trouvé
aussi dans de nombreuses petites pièces. La pierre ponce  probablement a  été utilisé pour le broyage. A cet endroit, les tessons ont été seulement accompagné d'outils en pierre (silex), et sur la surface d' un galet utilisé,  une baisse de bronze a été détecté. Lors de l'emplacement
  nommé "Onder de Berg", de nombreux cailloux délibérément brisés et des éclats en quartzite ont été trouvés dans le sable d'une colline à pente, mais le contexte n'est pas clair. Pour le manque de fer ou de bronze à un endroit, il faut toujours compter sur les activités de détection autrefois, où les «beaux objets métalliques à la recherche» sont prises et «laid» à la recherche du silex et de galets à peine visible traitées restent sur ​​le terrain, abandonnés pour le prospecteur qui est à la recherche d'information réelle au lieu de seulement le métal d'un champ. Bien sûr, pas l'absence de métal pourrait être utilisé comme un indicateur pour le site de l'age de métal à un endroit. Mais la présence de galets transformés, en combinaison avec du silex, pourrait être un indicateur pour une éventuelle transition entre l' âge du bronze et  l'âge du fer à un endroit.

IMAGES of finds from the locations
Images de trouvailles des sites
Two of the four found sherds from location K3. These sherds are probably from the Late bronze age period - early Iron age ( ca 1000 - 750 BC) The sherds are 5-7 mm thick

Deux des quatre tessons trouvés sur le site  du K3. Ces tessons proviennent probablement de la période de l'âge du bronze tardif - âge du fer ancien (environ 1000 à 750 avant J.-C.) Les tessons sont de 5-7 mm d'épaisseur

Flint debris from location K3
Débris de silex de site K3

Typical 'flaked' pebbles from K3. Similar pebbles were found e.g. at a location called "Onder de Berg". (2)
«Typiques» galets avec enlèvements du K3. Galets similaires ont été trouvés par exemple à un endroit appelé "Onder de Berg". (2
Melted iron glued at a stone, found at K3
Fer fondu collé à une pierre, trouvée à K3
Metal artifact from location  K4, probably Late Iron Age / Roman metal / leather attachment
Artefact métallique de l'emplacement K4, âge du fer tardif probablement / romaine métal / cuir attache
Blade and bladecore from K4, probably Neolithic
Lame et nucléus a lames, possible du Néolithique
Iron finds of location K2; probably belonging to the Early bronze age period. In the Belgian Kempen, iron ore from iron bogs was used.
Trouvailles de fer de l'emplacement K2, appartenant probablement à la période de l'âge du Bronze ancien. Dans la Campine belge, le minerai de fer des marais  a été utilisé.

Notes:
(1) The old chronology by Muller- Karpe in Germany (1959) and Hatt (1961) in France has the following divison of the Bronze Age - Iron Age period
Muller-Karpe / Hatt [BC]


Bronzezeit D   Bronze final I         1300–1200
Hallstatt A1    Bronze final IIa       1200–1100
Hallstatt A2    Bronze final IIb       1100–1000
Hallstatt B1    Bronze final IIIa      1000–900
Hallstatt B2/3 Bronze final IIIb       900–750
Hallstatt C     Hallstatt ancien         750–600
Hallstatt D     Hallstatt moyen/final  600–450

The chronology  of the Late Bronze Age for the southern parts of Germany by Lanting and Van der Plicht ( 2000/2001)


Lanting and van der Plicht(2001/2002)[BC/BP]
Bronze age t D     1325–1200 3100–3000
Hallstatt A1         1200–1125 3000–2950
Hallstatt A2         1125–1025 3000–2875
Hallstatt B1          1025–925 2875–2800
Hallstatt B2           — —
Hallstatt B3         925–800 2800–2650
Hallstatt C          800–625 2650–2450
Hallstatt D          625–480 2500–2400
(2) Such pebbles were found by the author at several fields in the Belgian Kempen area, but also at Rijckholt Maarlanderweg (NL). These  pebbles of quartzite and quartz have an ultimate shape, obviously produced by a hard hammer technique. The possibility of damaging by the plow must be excluded, as the fragmentation is too small and too precise, placed at  e.g. a platform in the same direction.
At least two different techniques have been noticed: one of the "fragmented surface", probably for deriving very small fragments that could be crumbled for the temper of pottery (?)- the second is a flaking technique, where a real flattened platform  of the pebble has been used for flaking like in the blade- technology. Sometimes large flakes were found. The quartzite pebbles, used for this are generally the brown ones, often with a shiny/ glossy surface. Quartz also occurs. These pebbles are pebbles of the high- terraces. We must not confuse these pebbles with differently flaked pebbles , used as choppers or chopping tools, though especially the flakes show some similarities with these older groups of stone tools.
at the location at Maasmechelen "Onder de Berg", a large number of flaked pebbles were noticed, showing similar features in flaking and final shape.

An almost round about flaked pebble from location K3

 References

Annaert, R. Evaluatie van het bekende erfgoed  article in Dutch ( Onderzoeksbalans Archeologie 4.2 Bronstijd/ IJzertijd)
Bourgeois, I.   Cherrette B.,  Bourgeois J.  (2003) Bronze Age and Iron Age Communities in North-Western Europe. p.191-297  [Bronze Age and Iron Age settlements in Belgium: appendix]

Creemers, G. , Meylemans E. , Paesen J. & De Bie M. (2011) Laseraltimetrie en de kartering van Celtic Fields inde Belgische Kempen:mogelijkheden en toekomstperspectieven PDF in Relicta 7
De Bie, M. & Steenhoudt, F Luypaert, I Van Impe, L, Vermeersch, P ( 1991) Laat-Mesolithicum en/of Neolithicum te Dilsen-Dilserheide.   Notae Praehistoricae vol:11 pages:53-62
Bourgeois J. & Annaert, R.:  4.7 Aspecten van de samenleving, sociaalpolitie, sociaal economisch, landbouwactiviteiten    article in Dutch Onderzoeksbalans Onroerend Erfgoed Vlaanderen
De Mulder G. ; Van Strydonck M.  ; Boudin M. ; Leclecrq W.) ; Paridaens N. ; Warmenbol E.  ; (2007) Ré-évaluation de la chronologie de l'Âgedu Bronze final et de l'Âge du fer ancien de champs d'urnes de Belgiqueoccidentale sur la base de datation radiocarbone d'os incinérés [text in English]
Congrès International Radiocarbon Conference No19, Oxford , Royaume -Uni 2007, vol. 49, no 2
De Reu J, Bats M, De Smedt P., Bourgeois J., Antrop M, Court-Picon M., De Maeyer Ph.,, Finke P, Van Meirvenne M. , Verniers J., et al. (2010) Bronze and Iron Age landscapes in Sandy Flanders (NW-Belgium): a geoarchaeological approach)  Lunula (Brussel). 18. p.17-22

Gimbutas, M. (1973) The beginning of the bronze age in Europe and the indo-europeans : 3500-2500 B.C.; The Journal of Indo-European studies / University of Southern Mississippi, 1, S. 163-214
Van Impe, L.  & Creemers G. (1997) Het bronsdepot op de Vossenberg te Rotem (gem. Dilsen, prov. Limburg). Archeologie in Vlaanderen III (pp.37- 52)

 


 

No comments:

Post a Comment