2012-08-31

A mesolithic site at Eckelrade, South Limburg Netherlands

The location of Eckelrade on the map of South Limburg
La localisation de Eckelrade sur la carte du Limbourg du Sud

Avec texte intégré en Français, en italique

Introduction
The region of South -Limburg (NL) and especially the most southern part is not known for its Mesolithic sites (1) at least not for those that are officially recognized ( after discovery by amateur -archaeologists) (2).
Single finds of ( diagnostic) Mesolithic points are reported by Verhart (2000). 
In an area where the Neolithic is abundant, Mesolithic flint is easily overlooked or even not noticed between Neolithic debitage waste.
In 2008, the first flint implements and tools were surface collected  in the area. This made it possible to return here and have a better look at the site.
A large number of ( assumed) Mesolithic flint implements and microliths have been found, together with some other flint tools, that could also belong to another period ( most likely the Neolithic).

Introduction 
La région du Limbourg Sud-(NL) et surtout la partie la plus méridionale n'est pas connue pour ses sites mésolithiques (1) du moins pas pour ceux qui sont officiellement reconnues (après la découverte par des archéologues amateurs-) (2). Trouvailles isolés  de  des pointes mésolithiques diagnostiques  ont été   rapportés par Verhart (2000). Dans une région où le Néolithique est abondante, le silex mésolithique est facilement oubliée ou même pas remarqué entre des déchets du débitage néolithique. En 2008, les premières outils de silex ont été recueillis en surface dans la région. Cela a permis de revenir ici et d'avoir un meilleur regard sur le site. Un grand nombre de silex (supposés) du mésolithique et des microlites ont été trouvés, ainsi que quelques outils en silex, d'autres qui pourraient aussi appartenir à une autre période (probablement du Néolithique).

Tracing back a Mesolithic site
Mesolithic sites in South Limburg  only can be traced  by studying the regional palaeo-geography, especially by tracing ancient sources, old watercourses and other water supplies ( lakes, ponds, moors).
As today's  hydrology is completely different compared to the hydrology during the Mesolithic, due to completely different land-use ( agriculture versus extensive woodland) it is not enough tracing back  the old, disappeared  sources only by studying the maps.
 In this case, experience in the field is very important to find them back. Such old sources look like small depressions today, always with eroded gravel horizons ( = original drain base of the spring ), usually with a colluvial slope, and must be ending in a U - shaped gully type.Nowadays these systems are dry, though after heavy rainfall, these are the natural outflow of rainwater. Lowering watertables caused by agricultural activities are visible e.g. at the Meuse river at Eijsden (NL) where the springs are a few decimeters  above the Meuse's  summer-level.
 Near such former springs, Mesolithic hunter -gatherers searched for dry drained soils, as the major part of the Mesolithic belongs to the Atlanticum period, with a wet climate and  higher temperatures ( Litt et al, 2001).
So in some cases it is possible to find the right site - habitat for prehistoric hunter- gatherers,  like at Eckelrade,where the site has been located directly near an old source- complex area that once fed several small streams down the plateau area towards the Meuse river.(3) and which is  still visible as a small depression in the field. A small elongated depression of this former spring  is still slightly visible in the landscape, but has been partially dissolved by erosional processes.
The discovered site has an estimated surface of about  ca 50 x 20 m.
The former clear water supply was probably the most important reason for settlement at this place during the Mesolithic, though  Neolithic open -air  flint mining activities appear in this area, remaining several  filled digging holes of some4-5  meters in diameters to dig out the desired ( eluvium type - flint, like at Rullen in Belgium.(4) These former pits are at some places still visible.

Retracer un site mésolithique 
Sites mésolithiques dans le sud du Limbourg ne peut être tracée que par l'étude de la paléogéographie régionale, notamment par le suivi des sources anciennes, les cours d'eau anciens et autres services d'eau (lacs, étangs, tourbières). Comme l'hydrologie d'aujourd'hui est complètement différent par rapport à l'hydrologie au cours du Mésolithique, en raison d'utilisation des terres  complètement différent  (agriculture contrairement  à une vaste forêt), il ne suffit pas de remonter l'ancienne, des sources disparues que par l'étude des cartes.
Dans ce cas, l'expérience dans le domaine est très important de les retrouver. Ces sources anciennes ressemblent à de petites dépressions aujourd'hui, toujours avec
horizons de graviers érodées (base = vidange initiale du ressort), généralement avec une pente colluviaux, et doit être terminé par un  forme de U - type ravin.Actuellement,  ces systèmes sont à sec, mais après de fortes pluies, ce sont l'écoulement naturel des eaux de pluie. Nappes abaissement causés par les activités agricoles sont par exemple visibles à la Meuse à Eijsden (Pays-Bas) où les ressorts sont quelques décimètres au-dessus de la Meuse a été au niveau.
Près de ces sources anciennes, des chasseurs-cueilleurs mésolithiques ont recherché des endroits
bien secs drainés, comme la majeure partie du Mésolithique appartient à la période Atlanticum, avec un climat humide et des températures plus élevées (Litt et al, 2001).
Ainsi, dans certains cas, il est possible de trouver le bon site - l'habitat préhistorique de chasseurs-cueilleurs, comme à Eckelrade, où le site a été situé directement à proximité d'une ancienne source complexe d'aires qui alimentait autrefois plusieurs petits cours d'eau en bas de la zone du plateau vers le Meuse. (3) et qui est encore visible comme une petite dépression dans le champ. Une petite dépression allongée de ce source ancienne est encore légèrement visible dans le paysage, mais a été partiellement dissoutes par les processus d'érosion.
Le site découvert a une surface estimée à environ environ 50 x 20 m.
L'approvisionnement en eau claire ancien était probablement la raison la plus importante pour le règlement à cet endroit pendant le mésolithique, néolithique si plein air activités minières de silex apparaissent dans cette zone, en restant plusieurs  des trous remplis de quelques 4-5 mètres de diamètre, à creuser le choix (type
silex d'eluvium, comme à Rullen en Belgique (4) Ces anciennes fosses sont à certains endroits encore visibles.

Circumstances of the site
Now an arable area, the finds in the field only appeared at the surface, in a context of gravels, with a small additional mix of  a sandy loess. Where bigger artifacts were found, the loess cover was more thick, but this could also be the result of the sloping effect.

Circonstances du site 
Maintenant une superficie arable, les découvertes dans le domaine ne sont apparus à la surface, dans un contexte de graviers, avec un petit mélange supplémentaire d'un loess sableux. des gros artéfacts ont été trouvés, la couverture de loess était plus épais, mais cela pourrait aussi être le résultat de l'effet de pente.

Tools, debitage waste and pebbles
The flint artifacts can be divided into micro debitage products such as small flakes, in geometric microliths, small tools and possible small quartz and quartzite pebble tools.
Only the bigger tools, microliths, small truncated blades ( interpret as small cores or small core tools)  and ( small sized) debitage waste is determined. Microburins (waste) do occur. Several artifacts, made on waste material show a steep retouch.The artifacts have a dull gloss, making it possible to divide them from Neolithic finds from the same area..
In the assemblage some trapezoid points and one C-point has been found  indicating the Middle- Late Mesolithic period.

Outils, débitage des débris et des cailloux 
Les artéfacts en silex peuvent être divisés en produits de micro- débitage comme de petits éclats, en microlithes géométriques, petits outils et possible des outils sur galet de quartzite. Seuls les outils plus grands, microlites, de petites lames tronquées (interpréter comme de petites nucléus ou des outils de base de petite taille) et (en petite taille) débitage des déchets est déterminée. Micro-burins (déchets) ne sont pas produit. Plusieurs artéfacts, réalisés sur le débris de débitage montrent des artéfacts retouchés. Les artéfacts  ont une brillance mat, ce qui permet de les diviser à partir néolithiques de la même région ..Dans l'assemblage des points trapèze et un point type "C" a été trouvée indiquant que la période du Moyen-Mésolithique.

Discussion
The discovered tools are related to a horizon that has been exposed due to erosion. However, this erosion is not likely to be of a very recent date, the artifacts were found in a 'top layer,' close to the Pleistocene gravel- horizon, on a slightly sloping gradient. In the loess cover, artifacts with clearly different patina,  of clearly Neolithic date appear.
This strikes with the presumption that the found tools origin  from a pre- agricultural period, such as the Middle- Late Mesolithic: although some tools were made of Rijckholt- type  flint ,others were made of fluvial  flint from the gravel horizon at the location.
The number of artifacts is not very high and the spread of artifacts is not dense ( scattered patterns). This might fit in the situation established for the Middle- Limburg region in the Late- Mesolithic period, where the sites generally are small in size and are characterized by a low density find, with a specific tool / artifact composition and suggesting a particular site feature (De Grooth 2007, Verhart 2000; Verhart & Wansleeben 1991b). This could also reflect the difference between settlements near the Maas river / Geul- river and small sites inland.

Discussion 
Les outils découverts sont liés à un horizon qui a été exposé du fait de l'érosion. Toutefois, cette érosion n'est pas susceptible d'être d'une date très récente, les artéfacts ont été trouvés dans une «couche supérieure», près de la horizon des graviers Pléistocènes , sur une pente légèrement inclinée. Dans la couverture de loess, artéfacts avec une patine nettement différente, de la date du néolithique apparaissent clairement. Cela  grève de la présomption que l'origine des trouvailles des outils d'une période pré-agricole, tels que le Mésolithique  Moyen- Mésolithique tardive: bien que certains outils ont été mis de type de silex Rijckholt, d'autres ont été faites de silex fluvial de l'horizon de gravier à cet endroit. Le nombre d'objets n'est pas très élevé et la propagation des artéfacts n'est pas dense (modèles éparses). Cela pourrait tenir dans la situation établie pour la région du Limbourg Central  dans la période mésolithique tardif, où les sites sont généralement de petite taille et sont caractérisés par une faible densité de trouver, avec un outil spécifique / composition d'artéfacts et de suggérer une fonctionnalité du site particulier (De Grooth 2007, Verhart 2000; Verhart & Wansleeben 1991b). Cela pourrait aussi refléter la différence entre les colonies proches de la rivière Maas / Gueule-rivières  et les petits sites intérieur des terres.

Raw material use
At the site a large Rijckholt flint type core with a natural platform was found with several blade negatives of different sizes (4-8 cm). The core measures ca. 15 cm long, 10 cm wide and 10 cm thick. For only about 8 blades or so struck of this core this looks like a big waste of lithic material. Other small cores show a similar pattern, where from relative big cores only few blades were produced.
Maybe this reflects the  collecting strategy in a flint rich area, where the collecting of flint is simple and only the best parts of a core were used.
For an overview of the Mesolithic in the area of South Limburg and surrounding areas on this weblog see :
Regional Limburg (NL) Mesolithic

Utilisation des matières premières 
Sur le site un grand  nucléus de type silex Rijckholt  avec une plate-forme naturelle a été trouvé avec des négatifs de lames de tailles différentes (4-8 cm). Le noyau mesure env. 15 cm de longueur, 10 cm de large et 10 cm d'épaisseur. Pour seulement 8 lames ou si frappé de ce noyau cela ressemble à un grand gaspillage de matériel lithique. Autres petits noyaux montrent une tendance similaire, d'où de grandes relatifs nucléus seulement quelques lames ont été produites. 
Peut-être que cela reflète la stratégie de collecte dans une zone riche en silex, où la collecte de silex est simple et seuls les meilleurs éléments d'un nucléus ont été utilisés(?)
Pour avoir un aperçu du Mésolithique dans la région du Limbourg du Sud et les régions environnantes sur ce blog, voir:

Regional Limburg (NL) Mesolithic
le texte pas encore en Français...


Notes:
(1) See the map of South Limburg in  De Steentijd van Nederland , J. Deeben, E..Drenth, M. van Oorsouw en L. Verhart:  hoofdstuk 'Het Mesolithicum van Zuid-Limburg , L. Verhart / N. Arts (p 237) .
(2) There is not always a good communication between the professional and amateur- archaeologist, see e.g. ir. M. Duineveld, ir.K. van Assche, ir. R. Beunen (WUR):  Uitgesloten amateurs in het nieuwe landschap van de Nederlands archeologie PDF 
(3) An example of archaeological sites discovered near water sources:  see e.g. for Middle Limburg  Merselo-Haag, A late Mesolithic site with early Mesolithic traces in the core region Venray   (fig 2: 13) The site -habitat is not limited to exactly one spot, there were more prehistoric sources, often filling up together small basins, ( leading to hydrosere) depending on climate and soil conditions.
(4) The same type of round discolored parts of a field at south of Maastricht (Visé  -Lanaye -Caestert ) maybe showing the same type of archaeological (?)  feature of surface mining activities but this is unknown; another, similar looking  example can be found at the corner of the the Eckelraderweg/ Valkenburgerweg, visible in google Maps as circular features in the field 
Other pits in the area were dug out till the cretaceous horizon, probably in the search of flint.

Notes
(1) Voir la carte du Limbourg du Sud à De Steentijd Nederland van, J. Deeben, E. Drenth, M. van Oorsouw en L. Verhart:. HOOFDSTUK 'Het Mesolithicum van Zuid-Limburg, L. Verhart / N. Arts (p 237). 
(2) Il n'est pas toujours une bonne communication entre le professionnel et amateur archéologue, voir par exemple ir. M. Duineveld, ir.K. van Assche, ir. R. Beunen (WUR): amateurs Uitgesloten amateurs in het nieuwe landschap van de Nederlands archeologie PDF  (texte en Néerlandais) 
(3) Un exemple de sites archéologiques découverts à proximité de sources d'eau: voir par exemple pour le Limbourg Central :  Merselo-Haag, A late Mesolithic site with early Mesolithic traces in the core region Venray   (texte en Anglais) (fig 2: 13) Le site d'habitat ne se limite pas à un seul endroit, il y avait plus de sources préhistoriques, souvent remplissant ainsi les petits bassins , (conduisant à l'hydrosphère) en fonction des conditions climatiques et du sol. 
(?) (4) Le même type de cercles rondes, décolorées d'un champ au sud de Maastricht (Visé-Lanaye-Caestert) montrant peut-être le même type de fonctionnalité archéologique des activités minières de surface, mais ce phénomène est inconnue, l'autre, par exemple similaire à la recherche peut se trouver au  croisement de la Eckelraderweg l'/ Valkenburgerweg, visible dans Google Maps comme des taches circulaires dans le domaine. Autres puits dans la région ont été creusées jusqu'à l'horizon crétacé, probablement à la recherche de silex.
IMAGES:


Drill with double sided retouch
Perçoir avec retouche sur les deux cotés

Thumb scraper on a small flake
Grattoir pouce sur un  petit éclat
Bladelet Side scraper, double scraper on a blade,  single side scraper
Gratteoir latéral lamellaire, double racleur sur une lame, grattoir d'un seul côté

Retouched bladelet, flint implements, side scraper
Lamelle retouché, outils en silex, grattoir latérale

Small backed knife on a blade, distal scraper, borer
Petit lame a dos laminaire, grattoir distale et perçoir 

Top: notched tool ( zinken?) with retouch in the notch and at the point ; middle:  C- point [left side partially retouch, right side over all retouch ( Bernard Versloot, Niekerk, in:Beuker, 242: 4) , Mesolithic flint core
Haut: outil avec encoche (zinken?) Avec retouche dans l'encoche et au point; milieu: C-pointe [côté gauche partiellement retouché, côté droit sur ​​toute le bord retouché (Bernard Versloot, Niekerk, dans: Beuker, 242: 4), Nucléus de silex Mésolithique  
Probably Mesolithic flint implements
Outils probablement du Mésolithique
Retouched flakes and tools from a previous prospection. A part of the flint is possibly from a very local ( eluvium- ) flint mine, at the Eckelraderweg between Bruisterbosch  and Eckelrade. The period for the artifacts ranges between the late Palaeolithic  and  Neolithic
Éclats retouchés et des outils de prospection d'ailleurs. Une partie du silex est peut-être d'un mine de silex très locale (mine silex eluvium, donc de surface) , à la Eckelraderweg entre Bruisterbosch et Eckelrade. La période pour les artefacts se situe entre la fin du paléolithique et du néolithique

The palaeo geographic overview of the "Hamelsbach" ; the  original spring must have been located somewhere near Mheer. The brook was fed by many springs, but the ones indicated with S must have been the most important. Reconstruction based on field observations, topographic and geologic maps. Such palaeo geographic map can help to trace back Mesolithic activity in the region.
La vue d'ensemble paléo -géographique de l'"Hamelsbach", la source d'origine doit avoir été située quelque part près du village de Mheer. Le ruisseau a été alimenté par de nombreuses sources, mais ceux qui sont indiqués avec S doit avoir été le plus important. Reconstruction basée sur des observations de terrain, des cartes topographiques et géologiques. Une telle paléo carte géographique peut aider à retracer l'activité du Mésolithique dans la région.


References / Réferences

De Boer, E; (2005) BILAN Rapport 2005/133  Margraten- Eckelrade (L) - Linderweg ( desk study)
Debunne, B (2003) BILAN Rapport 2003 / 10 Aanvullende archeologische inventarisatie Eckelrade bosperceel (gemeente Margraten)
Kloosterman, Jan (website named "De IJstijden") Krabbers en schaven van Eckelrade
Litt, T, Brauer, A., Goslar, T., Merkt, J., Balaga, K., Müller, H., Ralska-Jasiewiczowa, M., Stebich, M, & Jegendank, J.F.W.,( 2001) Correlation and synchronisation of Lateglacial continental sequences in northern central Europe based on annually laminated lacustrine sediments, in Quarternary Science Reviews, 20: 11, pp 1233-1249, Oxford, Elsevier
Verhart, L.B.M.; Wansleeben, M. (1991), Maasdalproject - Opgraving Den Bosch - Maaspoort
Verhart, L.B.M., (2000:) Times fade away, The neolithization of the southern Netherlands in an anthropological and geographical perspective (= Archaeological Studies Leiden University 6), Leiden.
Vermeersch, P.M., (1984)  Du Paléolithique Final Au Mésolithique Dans le Nord de la Belqique. In: D. Cahen & P. Haesarts (dir.), Peuples chasseurs de la Belgique préhistorique dans leur cadre naturel, Bruxelles, 181-193.




No comments:

Post a Comment